5 critères pour choisir sa formation en alternance

Formation en alternance

L’apprentissage en alternance est une solution de plus en plus populaire. De nombreux établissements proposent alors ce type de formation qu’il convient de comprendre pour choisir celle qui vous ouvrira de plus grandes perspectives professionnelles. Dans cet article, vous trouverez les 5 critères à retenir pour choisir une formation en phase avec vos projets.

Critère n°1 : la reconnaissance

Une formation en alternance en alternance et de bonne qualité est toujours reconnue par l’Etat. Autrement dit, au bout du cursus d’apprentissage, vous devez obtenir un diplôme, comme un master, une licence, un BTS ou un BUT ou encore une certification. Assurez-vous que celle-ci est enregistrée au Registre National des certifications professionnelles, plus connu sous l’acronyme RNCP. Cela signifie que la formation en ligne ou en présentiel, est reconnue par :

  • le ministère de l’Éducation nationale
  • le ministère du Travail

De cette manière, vous avez la garantie qu’elle répond aux critères de qualité et de professionnalisation. Cependant, une formation sans titre ou diplôme n’est pas forcément de mauvaise qualité. Vous aurez pourtant à mener votre propre enquête pour vous assurer que la formation est reconnue par les professionnels.

À noter : L’ancienneté de l’établissement en dit long sur la qualité de l’apprentissage qui y est proposé.

Critère n°2 : l’employabilité

Les établissements d’apprentissage n’ont pas pour obligation de vous trouver un emploi. Cependant, en choisissant les meilleurs cours en ligne, vous augmentez vos chances de décrocher un CDI dans une entreprise réputée. Ainsi, le taux d’insertion professionnel est un indicateur fiable pour mesurer la qualité de l’éducation. En master, ce pourcentage s’élève à 83%.

Toutes les boîtes ne communiquent pas leurs chiffres. Cependant, vous ne pouvez pas vous fier uniquement à vos recherches personnelles. Soyez précis dans votre enquête d’autant plus que les centres de formations et d’apprentissage peuvent s’abstenir de leur fournir des statistiques claires. Si les chiffres sont inférieurs au minimum requis, on peut refuser à ces établissements toute forme de financement.

Pour les diplômes universitaires, l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur est tenue de publier des rapports détaillés de chaque formation. Ces comptes rendus sont affichés sur le site de l’AERES. Les partenariats tissés avec les branches professionnelles sont un autre indicateur que vous pouvez prendre en considération. Ils montrent que la formation répond aux besoins des structures entrepreneuriales. Cela signifie que les professionnels la considèrent comme un vivier d’embauches très fiable.

Critère n°3 : les bénéfices

Pour les étudiants, le bénéfice initial d’une formation en alternance est, sans le moindre doute, sa forte professionnalisation. Cette voie garantit alors une immersion de longue durée dans la structure d’accueil, et ce pour une durée d’un an ou deux en fonction du cursus d’apprentissage choisi. Cette période permet à l’alternant de mieux comprendre la culture d’entreprise, son mode de fonctionnellement et son éthique professionnelle. Il devient alors capable de s’insérer dans l’équipe et de réaliser des missions concrètes en appliquant les acquis théoriques reçus dans un établissement comme « openclassrooms.com ». Près de 90 % des apprenants finissent par décrocher un CDI avant la fin de leur formation ou dans les deux mois qui suivent.

Critère n°4 : l’accompagnement

L’école joue un rôle essentiel dans le suivi des étudiants. Pensez alors à vous renseigner sur le taux de réussite des anciens adhérents. Assurez-vous que l’accompagnement proposé est assez solide, autrement dit, qu’il permet de trouver la bonne voie professionnelle :

  • Existe-t-il un service consacré aux relations avec les entreprises ?
  • Quel est le nombre des conseillers ?
  • Réussissent-ils à actualiser leur réseau ?
  • Proposent-ils des rendez-vous avec les tuteurs ?

Critère n°5 : la pertinence

Ce critère peut sembler subjectif mais il reste capital. De nombreux étudiants choisissent une formation qu’ils connaissent à peine. Ils n’ont peu ou pas d’idée sur les débouchés du cursus. Grosse erreur ! Il est essentiel de faire le point sur votre projet professionnel pour pouvoir choisir parmi les offres de formations. L’une des questions fondamentales à se poser est celle de votre aptitude à concilier formation et travail en termes de temps et d’efforts. En revanche, évitez de trop réfléchir pour ne pas rester paralysé au stade de la prise de décision. Comme pour tout projet professionnel, il faut oser prendre des risques. Même si vous vous trompez, vous aurez toujours l’occasion de rectifier le tir ultérieurement. Avec l’alternance, vous ne risquez pas grand-chose, parce qu’une expérience professionnelle reste bénéfique et profitable peu importent ses résultats concrets.

Comment porter ses lunettes de soleil avec style ?
Pourquoi les résidences pour seniors ont-elles le vent en poupe ?