5 questions à se poser avant d’acheter un appartement

Vous y avez réfléchi pendant un long moment, et vous avez finalement pris votre décision : vous souhaitez acheter un appartement. Toutefois, avant de vous lancer dans ce projet immobilier, vous devez impérativement vous poser plusieurs questions. Découvrez-les désormais dans cet article.

1. Quelle est la finalité de cet achat ?

Avant de sauter le pas et de vous lancer dans votre premier achat immobilier, vous devez vous poser plusieurs questions. La première est la suivante : quelle est la finalité de cet achat ? Pour quelles raisons souhaitez-vous acheter un appartement ? Il peut s’agir d’un projet pour votre résidence principale ou secondaire, mais il peut également s’agir d’un investissement. Ainsi, avant de vous lancer, vous devez impérativement savoir quelles sont vos motivations. En effet, acheter un bien immobilier n’est pas anodin.

2. Où acheter votre futur appartement ?

Si vous souhaitez acheter un logement, vous devez connaître l’emplacement idéal de celui-ci. Cela est très important. Vous devez procéder par étapes. Avant d’acheter un appartement neuf ou ancien, vous devez connaître vos envies et préférences en matière de localisation. Pour cela, vous devez connaître au préalable, comme évoqué précédemment, la finalité de votre achat. S’il s’agit d’un investissement immobilier, il est primordial de trouver un emplacement idéal qui attirera de potentiels locataires, sans prendre vos goûts personnels en compte. Par exemple, si vous souhaitez louer votre appartement à des étudiants, alors il est préférable que celui-ci soit situé soit en plein centre-ville, ou qu’il soit très proche de l’université.

Au contraire, si votre appartement est destiné à devenir votre résidence principale ou secondaire, alors l’emplacement de celui-ci varie selon vos préférences. Ainsi, vous pourrez choisir, lors de votre recherche d’appartement, un emplacement qui vous plaît parmi les différentes annonces immobilières.

3. Quel est votre budget ?

Le budget est très important. Vous devez impérativement définir votre enveloppe budgétaire avant de vous lancer dans cette aventure. Disposez-vous d’un apport personnel ? Si oui, est-il suffisant ? Les banques ont beaucoup plus de chance d’accepter votre crédit si vous en disposez d’un. De plus, si votre apport personnel est suffisamment élevé, alors il sera plus simple de faire un prêt avec un taux d’intérêt intéressant. Vous devez également connaître votre capacité d’emprunt. Vous devez savoir que votre endettement ne peut pas dépasser 33 % par rapport à vos revenus. Ainsi, si vous envisagez d’investir ou tout simplement d’acheter un bien immobilier, alors vous devez faire le point sur vos crédits en cours. Il est important de savoir que vous pourrez supporter ce crédit (et plus particulièrement s’il s’ajoute à un prêt existant). Pour vous aider, vous pouvez avoir recours à des simulateurs de capacité d’emprunt en ligne.

4. Devez-vous acheter du neuf ou de l’ancien ?

Cette question est importante. Souhaitez-vous investir dans le neuf ou plutôt dans l’ancien ? Cela dépend de plusieurs choses. Tout d’abord, cela dépend de votre budget. Il est important de savoir que les appartements neufs sont généralement plus onéreux que les appartements anciens. Toutefois, ils présentent de nombreux avantages par rapport à ces derniers. En effet, l’investissement immobilier de défiscalisation, qui consiste à acheter un bien immobilier neuf afin de réduire vos impôts, est très avantageux. Cela peut vous permettre à la fois d’investir dans l’immobilier tout en profitant de certains avantages fiscaux. Pour cela, il y a par exemple le dispositif Pinel ou encore le dispositif Censi-Bouvard. Toutefois, investir dans l’ancien n’est pas pour autant une mauvaise idée. En effet, les prix sont généralement plus avantageux que dans le neuf, ce qui est appréciable. De plus, les logements dans l’ancien possèdent un certain charme ainsi que du cachet, contrairement aux appartements neufs.

5. Êtes-vous prêt à réaliser des travaux dans votre nouvel appartement ?

Vous devez vous poser cette question dans l’hypothèse où vous envisagez d’acheter un logement dans l’ancien. En effet, opter pour cette solution peut être avantageux, en raison des prix relativement moins élevés que dans le neuf. Toutefois, cela peut présenter quelques défauts. Par exemple, vous devrez probablement effectuer des travaux dans ce nouvel appartement. Ainsi, vous devez prévoir ce budget lors de la concrétisation de votre prêt immobilier. Vous devez être en capacité financière de réaliser ces travaux, qui peuvent parfois être indispensables. Ceux-ci peuvent être assez coûteux, surtout si vous devez engager des professionnels pour les réaliser.