Comment les consommateurs de drogues deviennent-ils dépendants ?

La toxicomanie et la consommation de la drogue sont des problèmes grandioses qui frappent presque les jeunes d’aujourd’hui. Ils deviennent des consommateurs voire des dépendants même s’ils connaissaient déjà les effets de la consommation de la drogue. Plusieurs facteurs incitent les consommateurs de devenir des dépendants. Lesquels ? Important de les savoir afin de les éviter à l’avance.

La dopamine

La dopamine est le neuromédiateur de plaisir. C’est grâce à elle qu’un individu ressent une bonne sensation mentale et physique.

Tous types des drogues ont des différentes caractéristiques. Voici quelques exemples : l’héroïne est moins toxique, produit une perturbation mentale ou psychique et très addictive ; le tabac change peu le psychisme et provoque un effet toxique ; la cocaïne engendre une dépendance peu rapide. Cependant, tous ceux-ci provoquent un seul effet la dépendance. Cette dernière est définie telle que la perte d’autonomie de se défendre de consommer. La dépendance n’est autre loin que l’addiction. En consommant, les drogues actionnent sur les circuits neuronaux de la récompense dans le cerveau (y compris la dopamine). Du coup, les drogues additionnent l’action de la dopamine qui donne la sensation et le plaisir et elles agissent artificiellement En absence de la drogue, la dopamine est perturbée et elle ne sait plus satisfaire un besoin de plaisir. C’est là qu’un consommateur est obligé de prendre de la drogue pour remplir sa sensation et plaisir. L’addiction est présente dans ce cas et la dépendance s’en suit. Cliquez ici pour en savoir plus sur la drogue et dépendance.

Prise chronique

Une seule prise de drogue, ou deux fois ne provoque pas une dépendance chez un consommateur. A la première consommation, le psychisme n’est pas perturbé entièrement, mais dans quelques mois, le consommateur perd son contrôle sur la drogue et plus la consommation de la drogue est permanente plus le consommateur devient dépendant.

En d’autre cas, les adolescents et les jeunes moins de 25 ans font une consommation prématurée de la drogue. Cependant, une croissance de routine ou  habitude est plus favorable. Si des jeunes deviennent des consommateurs de drogue, ils deviendront des dépendants. A certains âges, les jeunes qui ne résistent pas au stress n’ont pas une estime de soi, touchés par des relations difficiles ont tendances à la prise chronique de la drogue et dépendance. A chaque fois qu’ils sont frappés par des problèmes, la seule orientation qu’ils ont est la consommation de la drogue afin d’apaiser ses douleurs. Avoir l’habitude à cela conduit les consommateurs à devenir des dépendants parce qu’une fois de plus, le cerveau en exige encore et  plus qu’avant et que ce n’est pas prêt de s’abstenir.

Les facteurs encourageants

Beaucoup et différents sont les facteurs incitent une consommation de drogue et enfin une dépendance. Un des facteurs est la génétique. D’après des études génétiques, une consommation et dépendance de tabac, alcool et opioïdes sont strictement héréditaires. Par exemple, un métabolisme de la nicotine dans un tabac intervient dans différents héréditaires de gènes ; de même pour l’alcool et les opioïdes, la sérotonine, la dopamine, les enzymes et les récepteurs cellulaires cérébraux sont métabolisés. Les gènes en question sont offensés par les facteurs sociaux et environnementaux.

D’autres facteurs sont individuels. A part les gènes héréditaires, un individu devient un consommateur de drogue et dépendance à celle-ci en raison d’une perturbation familiale. Il se peut que dès son enfance, il soit maltraité et ainsi il orientera vers la toxicomanie pour soulager sa souffrance. Une perturbation familiale est aussi fatale parce que l’’éducation de l’enfant en dépend. Suite à cela, l’enfant ne peut  vraiment se concentrer sur ces études et par conséquent un résultat blâme. Comme la famille est en désordre, personne n’a su le remarquer pour l’encourager. De ce fait, il se fait des amis d’où ceux-ci le poussent vers la consommation de la drogue.

Est-ce possible de s’en sortir ?

Sortir de la dépendance est faisable si un consommateur est près d’abandonner son habitude et il doit être conscient des effets négatifs de la drogue. De nos jours, des services et sites par le gouvernement sont disponibles pour les consommateurs qui voudraient délaisser la drogue : Tabac Info Service, Drogues Info Service, Joueurs Info Service.

Au niveau social, les enfants doivent être informés des conséquences de la drogue et dépendance. Savez-vous que les consommateurs de drogue savent déjà les effets de la drogue ? C’est mieux que dès son enfance, il doit penser à son avenir non pas seulement échapper une souffrance d’aujourd’hui. La famille tient beaucoup de place pour aider les enfants sur cela. Apprendre à se maîtriser son soi est bénéfique pour l’enfant pour éviter qu’il se tourne vers les drogues, y compris aussi les adolescents. Les adolescents doivent être enseigné à avoir des capacités personnelles et résister à son alentour surtout ses pressions. Tout cela les aide à faire des activités physiques que de consommer de la drogue.