Conseils pour choisir son plan épargne retraite

Depuis son lancement, le per remporte un succès fulgurant auprès des particuliers. Il permet de bénéficier au moment de la retraite d’une rente ou d’un capital. Il apporte plusieurs nouveautés par rapport à ses prédécesseurs, en permettant notamment de bénéficier d’avantages fiscaux conséquents. Néanmoins, il est important de prendre en compte plusieurs critères pour pouvoir bénéficier du meilleur placement. Découvrez tous les conseils pour choisir la meilleure offre.

Qu’est-ce que le Plan Épargne Retraite ?

Mis en place depuis le 1er octobre 2019, ce dispositif est un produit d’épargne qui devient accessible au moment de la retraite, sauf quelques exceptions. En offrant des avantages fiscaux, il constitue également un outil de défiscalisation. Il existe en plusieurs formes : une forme individuelle et deux autres formes destinées aux entreprises. Le premier est ouvert à tous les particuliers. Pour y souscrire, il faut se rendre auprès d’un organisme d’assurance ou d’un établissement financier. C’est un produit d’épargne effectif sur le long terme. Cela signifie qu’il permet d’obtenir un capital pour la retraite en échange d’économies réalisées tout au long de la vie active. Il est accessible à tout le monde, sans aucune condition liée à l’âge ou la situation professionnelle. Tout le monde peut l’obtenir, que ce soit les personnes approchant l’âge de la retraite, ou encore les demandeurs d’emploi. Ce dispositif fonctionne selon le principe de gestion pilotée. À mesure que l’âge de la retraite approche, les investissements réalisés sont plus sûrs. Lorsque le souscripteur est encore loin de la retraite, les investissements peuvent être plus risqués, mais également plus rentables. L’objectif de cette gestion pilotée est d’obtenir un rendement optimal en fonction de votre situation. C’est une gestion dynamique qui prend en compte de nombreux facteurs. Le souscripteur peut également choisir la gestion libre. Dans ce cas, c’est lui qui décidera des modalités du contrat.

Quels sont les avantages de ce dispositif ?

Les avantages liés à ce dispositif sont nombreux. Il permet en premier lieu de profiter d’un capital lors de la retraite, en ayant tout au long de sa vie active investi de manière diversifiée. Il permet également des modalités adaptées en fonction de chaque situation. En effet, on prend en compte divers critères tels que l’âge, la situation professionnelle, mais aussi le goût du risque. En fonction de ce dernier critère, il est possible de déterminer la nature des investissements, qui pourront être tour à tour risqués et plus rentables, ou sûrs, mais moins rémunérateurs. Un autre avantage majeur du plan épargne retraite est la possibilité d’obtenir des avantages fiscaux considérables. En effet, il est possible de déduire le montant du per de son impôt sur le revenu. Cela permet d’obtenir des bénéfices financiers non négligeables. Un autre avantage est la possibilité de liquidation totale de son produit d’épargne sous forme de capital, tandis que les anciens dispositifs prévoyaient au maximum une liquidation à hauteur de 20 %.

Comment choisir son PER ?

Pour choisir le bon plan épargne retraite, plusieurs critères sont à prendre en compte. Le premier critère à prendre en compte est la nature et le montant des différents frais liés à son produit d’épargne. Certains organismes appliquent des frais parfois abusifs et injustifiés. Ces frais ne doivent pas porter préjudice à la rentabilité de votre épargne. Pour cela, n’hésitez pas à porter une attention particulière à l’ensemble des frais, afin de choisir la meilleure option. Une autre manière de faire le bon choix est de s’intéresser à la nature des investissements réalisés. L’objectif est bien sûr que ceux-ci rapportent le meilleur rendement. Pour cela, optez pour une offre adaptée à votre goût du risque. Si vous désirez opter pour un choix sûr, misez sur les fonds en euros. Si au contraire vous souhaitez prendre des risques, orientez-vous davantage vers des comptes-titres. Enfin, il vaut mieux choisir une offre souple, afin d’être en mesure d’adapter son plan d’épargne à sa situation, et ainsi profiter des avantages fiscaux possibles.