Est-ce qu’une pompe à chaleur hybride permet réellement de faire des économies d’énergie ?

pompe à chaleur hybride
La flambée des prix de l’énergie a conduit les particuliers et les professionnels à se porter vers des solutions de chauffage moins coûteuses. En dehors de l’aspect économique, vous pouvez aussi faire un geste pour l’environnement, en optant pour l’utilisation d’une énergie moins polluante. Comment bien choisir son système de chauffage ? 

Quelle solution de chauffage choisir pour sa demeure ?

Sur le plan énergétique, chaque demeure présente différents besoins, compte tenu de sa superficie, de son orientation et du climat de la région. Si vous avez un projet de rénovation énergétique, l’idéal serait de visiter un site spécialisé pour découvrir l’ensemble des solutions proposées. Entre les chaudières, les PAC et l’énergie solaire, il est plutôt facile de se perdre parmi toutes les options disponibles. Un professionnel sera en mesure de vous conseiller efficacement en vous indiquant les avantages de chaque système et son utilité pour la région géographique concernée.

Quelles différences entre la PAC et la PAC hybride ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la PAC hybride et des économies d’énergie qu’elle favorise ? Avant de présenter en détail lesdits avantages, découvrons d’abord comment fonctionne une pompe à chaleur classique.

Qu’est-ce qu’une PAC classique ?

La PAC ordinaire est un système aérothermique ou géothermique. Dans le premier cas, le système récupère les calories de chaleur qui se trouvent dans l’air ambiant, afin de les transformer en énergie utilisable au sein les bâtiments. Cette énergie peut ensuite être restituée à l’intérieur de votre demeure, sous forme de chaleur libérée dans l’air ou dans l’eau.  Quant à la PAC géothermique, elle transforme aussi des calories extérieures en énergie utilisable par les bâtiments, à la différence que sa source se trouve plutôt dans les sous-sols. La mise en œuvre d’une telle solution est plus coûteuse que la première. Toutefois, la PAC géothermique offre d’excellentes performances et se révèle utile dans toutes les zones géographiques.

Qu’est-ce qu’une pompe hybride ?

La pompe hybride est un système qui associe deux matériels, notamment une PAC ordinaire et une chaudière à gaz à condensation. Cette association offre une régulation intelligente du système, ce qui favorise les économies et améliore les performances du mécanisme. De plus, les chaudières recommandées pour cette installation sont des chaudières à très haute performance énergétique. Le système hybride peut ainsi fournir un chauffage continu, tout en limitant les risques de panne complète. 

Dans quels cas faut-il utiliser un système de chauffage hybride ?

La PAC hybride convient plus précisément aux demeures qui présentent de grands besoins en chauffage. De même, ce dispositif est conseillé pour les habitations situées dans les zones très froides. En effet, il faut rappeler que la PAC aérothermique fonctionne en puisant son énergie dans l’air ambiant.  Or, lorsqu’il fait froid, cet air se refroidit aussi. La PAC va donc récupérer des calories déjà froides pour les transformer en chaleur. Dans ce contexte, le processus sera bien plus long et va nécessiter un fonctionnement plus intensif du matériel. Finalement, tous ces facteurs combinés peuvent faire grimper votre facture énergétique, au lieu de la réduire. Par conséquent, le système hybride se présente comme la meilleure option dans les zones soumises à un climat rigoureux. Tel que présenté plus haut, ce système associe deux mécanismes, faisant en sorte que l’un prenne la relève à la suite de l’autre. Grâce au principe de régulation, la pompe hybride peut fournir un chauffage performant, tout en permettant de faire des économies sur la facture énergétique. 

Peut-on obtenir une prime énergie pour l’installation d’une PAC ?

La pompe à chaleur est éligible aux aides gouvernementales dans le cadre d’une rénovation énergétique. Cependant, il faut noter que les pompes aérothermiques air/air ne sont pas éligibles aux aides en question. Avec les autres systèmes, vous pouvez bénéficier d’une réduction de TVA allant jusqu’à 5,5 % (selon l’âge de votre logement). Vous pouvez aussi obtenir un crédit d’impôt pour financer l’achat et l’installation de votre PAC.

Qui contacter pour vos travaux de chauffage ?

Pour votre projet de rénovation énergétique, des artisans compétents et qualifiés sont en mesure de réaliser un travail rapide et totalement aux normes. Pour sélectionner le meilleur prestataire, pensez à lui demander ses qualifications et son niveau d’expérience. Vous pouvez aussi prendre des recommandations auprès d’un proche ou consulter les avis des internautes en ligne. En outre, si vous souhaitez bénéficier d’un dispositif d’aide, veillez à recruter un artisan totalement certifié. En effet, pour obtenir une aide à la rénovation, l’État exige souvent que le prestataire devant réaliser les travaux de chauffage, dispose de certaines certifications.


Assurance habitation : que couvre-t-elle quand on vit en appartement ?
Quels sont les différents champs d’action d’une chaudronnerie ?