Immobilier d’entreprise : 3 conseils pour un investissement réussi

Immobilier d'entreprise

Investir dans l’immobilier d’entreprise peut s’avérer une excellente initiative. Cependant, à moins de maitriser les règles fondamentales de l’immobilier d’entreprise, vous pouvez tomber dans certains pièges irréversibles. Dans cet article, vous trouverez alors des directives qui vous permettront de comprendre le secteur de l’immobilier commercial et d’accroitre la rentabilité de votre investissement.

Pourquoi investir dans l’immobilier commercial ?

Selon les agences immobilières spécialisées dans l’immobilier d’entreprise, si les actions et les obligations peuvent sembler être de meilleurs investissements en termes de risque et de rendement, elles ne sont pas nécessairement aussi rentables à long terme. C’est pourquoi l’investissement dans les locaux d’entreprise, que ce soit par l’achat ou la location de biens, est une option très intéressante pour les investisseurs qui recherchent une plus grande stabilité et un potentiel de gains à long terme. L’une des choses les plus importantes à retenir lorsque vous investissez dans l’immobilier de bureau est que tous les biens ne représentent pas un bon investissement.

De nombreuses variables entrent en considération pour déterminer si un immeuble de bureaux ou des bureaux commerciaux correspondent aux attentes d’un investisseur. Si vous n’arrivez pas à imaginer qu’un de vos investissements potentiels puisse s’intégrer dans votre portefeuille, cela signifie que cette opportunité n’est pas faite pour vous. Vous pouvez être un investisseur actif ou passif dans l’immobilier commercial. Celui-ci offre un potentiel de revenus plus grand car vous aurez généralement plus de locataires ou un bien plus spacieux dont le loyer est plus élevé.

Conseil n°1 : pensez à long terme

Les avantages de l’investissement dans des locaux de l’entreprise se manifestent généralement au fil du temps. Par exemple, la croissance des revenus par le biais des mécanismes de révision annuelle des baux s’accumule avec le temps, surtout pour les baux à long terme. Par ailleurs, les coûts de transaction associés à l’achat immobilier(droit de timbre, frais de diligence raisonnable, etc.) sont amortis au fil du temps et deviennent moins importants en termes de capital à mesure que le bien est détenu.

Si des gains à court terme sont possibles grâce à des achats opportunistes et à une bonne gestion, ces gains peuvent également être rentables à long terme. Par ailleurs, dans les espaces de travail, la valeur du flux de revenus est l’aspect le plus important pour déterminer la valeur de l’investissement. Ainsi, la qualité et la sécurité du flux de revenus doivent être évaluées, maintenues, gérées et augmentées au fil du temps. C’est un élément fondamental pour obtenir une valeur croissante.

Conseil n°2 : soyez prêt à gérer activement

Les locaux de l’entreprise que vous trouvez dans les annonces immobilières représentent une classe d’actifs immobiliers où une gestion efficace et active de l’actif peut rapporter avoir de nombreux avantages sur le long terme. La gestion stratégique et les plans d’investissement garantissent que le réinvestissement dans l’actif permette de générer des revenus réguliers voire croissants. Comme la plupart des investissements, les rendements de l’immobilier commercial peuvent être affectés par les cycles économiques généraux et les facteurs économiques externes. Les propriétaires de biens commerciaux doivent être vigilants quant aux cycles et aux facteurs externes lorsqu’ils prennent des décisions concernant l’achat, les investissements majeurs et la vente de biens.

Conseil n°3 : empruntez sans vous surendetter

Des dettes bien étudiées et bien gérées peuvent améliorer considérablement le rendement des propriétés commerciales dans lesquelles vous avez décidé d’investir. Le niveau d’endettement approprié dépendra de nombreux facteurs liés à la connaissance du marché. Si un endettement supérieur au niveau approprié peut augmenter davantage les rendements, il s’accompagne d’un niveau de risque accru qui doit être évalué. L’investissement dans l’immobilier commercial peut nécessiter des capitaux propres très importants, qui s’élèvent généralement à plusieurs millions de dollars.

Cependant, les actants collectifs tels que les syndicats, les fonds d’investissement et les sociétés immobilières cotées en bourse rendent le marché immobilier commercial plus accessible à ceux qui ont moins de capital à investir. Afin d’évaluer et de gérer les facteurs d’investissement dans ces locaux commerciaux a vendre, une approche stratégique des tendances est essentielle.

Avant d’acheter un bien immobilier, il convient de se conformer à un processus d’acquisition préalablement défini. Cela permettra de prendre des décisions d’achat mieux gérées en termes de risques. Une fois acquis, les actifs d’un local professionnel doivent faire l’objet d’une planification des activités à travers une approche stratégique des besoins d’investissement à long terme, de la révision des dates d’expiration des baux et des options de désinvestissement.

Quels sont les différentes sortes d’ornements à mettre sur une pierre tombale ?
Fonctionnement et entretien de l’embrayage d’une voiture : le guide