Correction de l’astigmatisme à Montpellier

La chirurgie de l’astigmatisme est une méthode courante de chirurgie douloureuse. Contrairement aux idées reçues, l’astigmatisme survient lorsqu’il est isolé ou associé à une déficience visuelle. D’excellents résultats ont été obtenus grâce aux lasers de pointe permettant une flexibilité inégalée pour l’optimisation automatique de l’iris et une commodité totale. Le traitement au laser nécessite beaucoup de soins, donc la correction de l’astigmatisme est meilleure que la correction de la myopie, mais c’est la même chose que l’axe de l’astigmatisme à réparer. L’astigmatisme est susceptible d’être corrigé avec deux techniques lasers, suivant son importance principale : le LASIK et laser de surface ou PKR.

Chirurgie au laser pour l’astigmatisme LASIK

La méthode de chirurgie oculaire LASIK est recommandée pour le soin : de la myopie, de l’astigmatisme, de l’hypermétropie et de la presbytie. Elle est réalisée sous anesthésie locale avec des gouttes à la Clinique de La Vision. Le temps d’application du laser est en général d’une minute par œil et est totalement indolore. Elle constitue 90% du signal laser. Il est possible de trouver un chirurgien qui est en mesure de s’occuper d’une opération de l’astigmatisme à Montpellier. Pour plus d’infos sur ce sujet, visitez le site docteurlevy.info.

L’opération LASIK est réalisée en deux étapes : et découpe du capot cornéen et sculpture cornéenne. Le premier laser, appelé femtoseconde, tire la gaine cornéenne, qui est articulée sur la cornée. Ce volet possède une épaisseur très fine qui varie de 90 à 100 micromètres selon la programmation du laser. Cette étape est indolore et n’affecte pas la vision du patient. Ce n’est pas un risque, ni contagieux. Auparavant, cette découpe était effectuée par des méthodes mécaniques, mais grâce à la sécurité de la découpe laser, elle est devenue une référence, principalement aux États-Unis.

Un deuxième laser, appelé excimer, charge la cornée pour vraiment changer la vision du patient. Ce changement cornéen varie selon le défaut de vision corrigé et se produit lorsque le capot cornéen est soulevé. À la fin de la dernière application laser, le couvercle est soigneusement plié et remis en place. Lors de l’opération de l’astigmatisme à Montpellier, l’œil est doucement ouvert avec un écarteur spécial en plastique flexible. L’ensemble du processus laser est automatisé et contrôlé par logiciel, à l’exception du levage et du déplacement du capot nécessitant la main du chirurgien. 

Chirurgie au laser d’astigmatisme PKR

Il peut également être corrigé avec un laser de surface (PRK) pour une efficacité moindre. La méthode de chirurgie oculaire PKR est utilisée pour corriger une myopie mineure (moins de – 4 dioptries). Elle ne convient pas pour la correction : de la presbytie, de l’astigmatisme et de l’hypermétropie.

L’opération PKR se déroule en deux phases : retrait de la première couche de la cornée et sculpture de la cornée. La solution d’éthanol a été appliquée sur la cornée durant 20 secondes, puis la première couche des cellules cornéennes a été retirée avec une petite spatule flexible. Un laser appelé excimer permet ensuite de modifier la forme de la surface cornéenne par cavitation proportionnellement à la taille de la myopie à réparer. Cette application ne dépasse pas 30 à 40 secondes en raison de la faible importance de la myopie. 

La chirurgie de l’astigmatisme est-elle douloureuse ?

Il importe de savoir que l’opération se fait au laser assisté par ordinateur. La perception de la douleur génétique, et même de la douleur postopératoire, varie considérablement d’une personne à l’autre et est vivement influencée par le stress. C’est pourquoi on met tout en œuvre pour que l’intervention se déroule dans un environnement calme et sûr pour vous et que vous puissiez obtenir un soulagement de la douleur si nécessaire.

L’opération de l’astigmatisme à Montpellier est indolore. À l’inverse, en période postopératoire, l’œil reste très photophobe et aqueux, avec un sentiment intense de « grains de sable » durant environ 3 à 4 heures. Quant aux effets postopératoires de la correction de l’astigmatisme au laser de surface (PKR), le travail n’est pas non plus un problème. En revanche, la douleur de la lumière et la sensation de « grains de sable » durent quelques jours (en moyenne 3 à 4 jours) de plus que la technique LASIK.