Les 4 règles d’or de la décoration orientale

Spécifiée par sa vivacité, par son charme fou, par son ton chaud invitant à la convivialité, et surtout par son exotisme, la décoration orientale s’avère être une subtile harmonie de tous les éléments qui lui confèrent son rendu final. Les erreurs récurrentes pouvant être commises sont la surcharge et l’association inappropriée des tons et de certains objets. Certaines règles doivent être respectées pour s’assurer d’instaurer la décoration de maison désirée.

1. Une ambiance chaude subtilement dosée

Spécifique à la décoration orientale, le ton chaud invite à la convivialité et à la bonne humeur. Néanmoins, l’introduction d’une teinte plus ou moins sobre, de façon discrète apaise l’ensemble et pallie la surcharge de couleurs. Dans cette optique, de simples foutas peuvent faire l’affaire. Ce type de tissus peut servir de linge de maison et être utilisé comme nappe, jeté de canapé ou rideau. Généralement, les couleurs mises en avant dans ce genre de décor sont l’orange, le pourpre, le rouge, l’ocre et le jaune. Idéalement, le ton dominant doit être l’une de ces teintes. Le contraste est réussi avec une légère touche de bleu profond ou turquoise, de vert ou de tons neutres comme le blanc ou le sable.

Ces nuances aident à personnaliser l’intérieur et pallient le total look qui semble parfois ennuyeux, ce qui est entièrement l’opposé du style oriental. Les murs en béton cellulaire ou en crépi, surtout dans les chambres à coucher, doivent être revêtus par des couches d’enduit tadelakt. Avec cette matière, le rendu obtenu est parfait et l’intérieur arbore fièrement l’authenticité du décor oriental.

2. Des meubles bien adaptés

Les meubles à installer dans un intérieur au style oriental se veulent être simplistes. Les modèles sophistiqués et imposants n’ont pas leur place dans ce genre de décor. Une banquette confortable et des coussins moelleux rangés judicieusement sur le sol revêtu d’un tapis lourd, comme du mohair, peuvent suffire. Dans tous les cas, les personnes qui désirent ajouter davantage de mobiliers doivent privilégier les meubles bas. Cependant, dénicher des pièces de ce type, comme une table basse, des poufs en cuir, une commode et un bahut bas, n’est pas toujours évident. Passer des commandes spécifiques auprès des professionnels de l’artisanat est la solution pour s’assurer d’avoir les bons styles. L’emplacement des meubles doit être bien calculé, tout en évitant de plaquer leur dos aux murs.

3. Des objets de décoration originaux

Tous les objets de décoration ne conviennent pas au design oriental qui requiert des pièces authentiques. Les matériaux utilisés dans leur conception doivent justement conférer cette originalité. Le métal, particulièrement le fer forgé, le cuir, le bois et la céramique sont les matières premières à privilégier pour créer un décor oriental. Le travail de ces produits de base se fait généralement à la main, ce qui favorise le retour aux sources. Les objets de décoration orientale peuvent être placés dans les différentes pièces de la maison, comme les créations en terre cuite émaillée ou zelliges qui embellissent les salles de bains et les cuisines. Les éléments métalliques, surtout ceux en fer forgé, accordent une certaine noblesse et élégance au cadre dans lequel ils sont installés.

Les objets en bois, ornés de motifs typiques, teintés ou bruts caractérisent également ce style, pareillement pour les produits de maroquinerie. Les objets de décoration énumérés ci-après, fabriqués dans les matières susmentionnées, sont donnés à titre indicatif afin d’aider les personnes qui manquent d’inspiration :

  • les cendriers ;
  • les jarres ;
  • les vases ;
  • les cadres placés de façon symétrique ;
  • les miroirs ;
  • les lampes en métal ;
  • les bougeoirs.

4. Un revêtement de sol à l’orientale

Chaque élément qui compose la pièce contribue à mettre en valeur le style oriental. Si à l’origine un béton teinté aux finitions brutes et une dalle de ciment mat sont spécifiques à cette tendance, les autres types de sol peuvent être transformés pour suivre la ligne directive de ce design. Quand bien même la maison a des parquets en bois ou est revêtue de carreaux, les tapis peuvent les masquer et apporter davantage de punch au style. Une superposition de plusieurs modèles est possible pour couvrir l’ensemble du sol, notamment lorsque la surface est large. Le choix est vaste avec des tapis multicolores, brodés, à rayures ou autres. La décoration orientale table surtout sur le sol, raison pour laquelle le revêtement tient un rôle primordial, de même pour les meubles bas et les objets placés dessus. La sélection des tapis orientaux dépend du goût de chacun, allant du tissage aux matières duveteuses et au graphisme, tout se joue sur la préférence de la personne qui instaure le décor.