Quelle différence entre art moderne et art contemporain ?

L’art contemporain est apparu à partir des années 1950, et fait suite à l’art moderne. Profondément liés à leur contexte historique, ces deux mouvements sont parfois confondus. Même si la temporalité permet partiellement de les distinguer, elle possède des failles. Ces distinctions sont principalement d’ordre philosophique. Découvrez dans cet article comment faire la différence entre art moderne et art contemporain.

Les différences chronologiques

Un expert en objets d’art vous le dira : ce sont avant tout les périodes chronologiques qui expliquent la différence entre art moderne et art contemporain. On qualifie généralement d’art moderne les œuvres qui ont été crées entre la fin du 19ème et la fin du XXe siècle. Divers mouvements en sont issus : l’art nouveau, le cubisme, le futurisme, le fauvisme, l’expressionisme, le dadaïsme, le surréalisme ou encore le pop art. Ses figures de proue sont Pablo Picasso, Salvador Dali, Claude Monet, Henri Matisse, Vassily Kandinsky, Andy Warhol, Frida Kahlo ou encore Jackson Pollock. Les œuvres qui ont été créées depuis la fin du XXe siècle se qualifient d’art contemporain. Des artistes tels que Takashi Murakami, Jeff Koons, Cildo Meireles ou encore Yoko Ono en sont les principaux représentants.

On considère que la période liée à l’art contemporain commence dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Un contexte historique et socio-économique particulier favorise l’émergence d’une nouvelle tendance. En effet, les guerres mondiales ont bouleversé de nombreux domaines, dont l’art en fait partie. Le développement de la société de consommation, les séquelles d’une guerre traumatisante ainsi que de nouveaux conflits armés comme la guerre du Vietnam favorisent un nouvel engagement artistique. L’art moderne, perçu comme trop bourgeois, commence à être rejeté par des artistes à la recherche d’une forme d’art plus connectée à la vie.

Des visions du monde différentes

L’art moderne est caractérisé par l’introspection. L’artiste s’interroge profondément sur sa condition d’être humain, mais aussi d’artiste. Il cherche à exprimer ses émotions et sentiments à travers ses œuvres. Il remet en question les outils utilisés. L’art moderne naît de l’opposition par apport l’art classique. Le système de référence des beaux-arts, jusqu’à alors dominant, est rejeté. On cherche à se détourner de l’académisme qui vise la fidélité à la nature, la recherche de l’harmonie et de la beauté ou encore une stricte imitation du modèle. Une profonde déconstruction s’opère. Le modernisme touche de nombreux mouvements artistiques : littérature, architecture, photographie, musique…

L’art contemporain offre une vision du monde profondément liée à une idée politique, identitaire ou sociologique. L’objet de certaines œuvres est directement en lien avec des évènements qui ont eu lieu depuis la fin du XXe siècle. L’art contemporain utilise de nombreux matériaux et techniques, notamment les formats vidéos qui sont parfois mêlés à la peinture ou la sculpture. Les installations, les sons ou encore la danse sont récurrents. L’objectif est de se rapprocher au maximum du quotidien, afin que chacun puisse s’identifier à l’œuvre de l’artiste. La démarche n’est pas uniquement esthétique. Il s’agit d’amener le spectateur a se poser des questions, à s’interroger. C’est une approche dynamique de l’art. Le spectateur ne se contente pas d’observer, il agit.

Où peut-on retrouver les œuvres issues de ces deux mouvements ?

Pour admirer les œuvres issues de l’art moderne, les musées sont les lieux privilégiés. Par ailleurs, on retrouve de nombreux musées entièrement dédiés à un artiste en particulier : le Musée van Gogh à Amsterdam, le Théâtre-musée Dalí à Figueras, le Musée National Picasso-Paris à Paris, le Musée Marmottan Monet à Paris… S’agissant de l’art contemporain, les expositions sont nombreuses : centres d’art contemporain, musées, sites internet… De nombreux musées organisent des expositions temporaires dédiées à certains artistes ou mouvements. Ainsi, des évènements spécifiquement dédiés à l’art moderne ou à l’art contemporain sont organisés.

Pour les amateurs d’objets d’art, on retrouve des trésors dans les ventes aux enchères : art mobilier, art asiatique… Aujourd’hui, la possession d’objets d’arts devient accessible au plus grand nombre. Le marché de l’art s’est beaucoup démocratisé. Autrefois privilège des plus nantis, les œuvres d’art ne sont plus réservées aux initiés. De plus en plus de personnes choisissent d’assister à des ventes aux enchères, parfois en ligne, pour tenter leur chance. Les galeries d’art offrent également la possibilité pour les passionnés d’acquérir des œuvres d’art moderne ou d’art contemporain. Il n’est pas forcément nécessaire de débourser de grosses sommes afin de faire l’acquisition d’une authentique œuvre d’art. De petits artistes proposent des prix très intéressants. Enfin, certains sites internet se spécialisent dans la reproduction d’œuvres de grands artistes.