Start-ups : comment réussir une levée de fonds ?

Depuis quelques années, le modèle économique classique des États est en pleine transformation. Il existe une saturation du monde du travail qui oblige à l’exploration d’autres voies de réussite comme l’entrepreneuriat. Pour une start-up, la commercialisation d’un produit ou d’un service relève de véritables défis quotidiens. Le financement de l’innovation ou d’un projet innovant est un véritable enjeu de développement pour les jeunes entreprises technologiques. Pourtant, il existe des astuces simples pour obtenir du financement pour votre start-up innovante.

Préparer le projet

Le développement international d’une jeune entreprise se prépare dès la première mise en place de l’idée qui soutient le projet. Si vous détenez un projet innovant capable d’impacter votre communauté, il est nécessaire d’évaluer sa faisabilité. Cette étape est importante si vous envisagez d’évoluer sur les marchés étrangers. Gardez à l’esprit qu’un projet innovant n’est pas toujours suffisant. Il doit être renforcé par une stratégie marketing convaincante afin d’inciter les investisseurs à soutenir la mise en place de l’idée.

En effet, la plupart des business angels sont souvent réticents à l’idée de soutenir un projet mal ficelé. En conséquence, vous devez établir un business plan prenant en compte tous les aspects du problème à résoudre. Le plan de business se fonde surtout sur des enquêtes préalables. Étudiez le marché local, répertoriez la liste des entreprises qui évoluent sur le même secteur d’activité que vous, évaluez leurs atouts et décelez leurs faiblesses. Vous devez aussi démontrer dans votre document stratégique que vous avez identifié le moment propice pour lancer votre projet.

Pour lever des fonds, il est aussi intéressant d’inclure le volet financier dans votre document d’analyse. Dans cette section, établissez un budget global puis détaillé des besoins en financement. Au-delà, dans la rédaction de votre business plan, il est important de faire une analyse des risques. Vous devez aussi étudier le modèle économique de l’État afin d’adapter le vôtre. Dans l’idéal, il n’est pas convenable de fonder votre plan de financement sur une fiscalité transitoire. Faites toujours des prospections à long terme. Ce type de raisonnement témoigne de la maturité de votre société.

À l’issue de la préparation du projet, vous pouvez soumettre votre dossier aux institutions bancaires ou fonds d’accompagnement afin d’obtenir l’accompagnement requis. Le meilleur moyen d’être sélectionné au niveau de ces structures est de prouver la faisabilité de votre projet. Mieux, si vous avez déjà testé avec succès ou engagé l’exécution de votre programme, alors votre dossier peut être plus convaincant.

Envisagez l’internationalisation de votre projet

Une start-up innovante dispose d’un fort potentiel de développement lorsqu’elle est mue par un projet inédit qui répond à une problématique. Dans la définition de votre stratégie, ne vous limitez pas dans vos ambitions. Envisagez l’internationalisation de votre solution. En réalité, malgré le poids financier, il n’est pas exclu que votre idée emporte l’assentiment des business angels. Ces investisseurs sont motivés par un partenariat avantageux à long terme pour les deux parties. De ce fait, ils vous permettent d’obtenir une levée de fonds à hauteur de leurs capacités tout en misant sur des parts d’action en cas de réussite de votre solution. Gardez à l’esprit que les grands investisseurs privilégient les projets ambitieux, mais réalistes.

D’ailleurs, il n’est pas exclu qu’ils vous sollicitent pour négocier le rachat de votre idée. Toutefois, si vous décrochez un entretien en vue d’exposer vos idées, il est nécessaire de faire preuve de prudence et de justesse tout en se montrant persuasif. Hormis le business plan détaillé, il est fondamental de rédiger une présentation du projet qui ne dévoile pas la méthode de réalisation du projet.

Explorez les incubateurs d’entreprises

La levée de fonds peut aussi vous faire explorer d’autres voies de financement. De plus en plus, il existe des incubateurs d’entreprises financées par des business angels. Ce type d’organisation est utile pour obtenir du financement en début d’activité. Il vous permet aussi de gagner de l’expérience et de faire évaluer votre projet. C’est un détour utile qui peut vous aider à renforcer votre business plan. Techniquement, les incubateurs d’entreprises soutiennent les microprojets afin d’amorcer eux-mêmes un meilleur développement sur le marché. En outre, la réussite d’une start-up est un tremplin pour leur propre internalisation sur les marchés étrangers et pour développer l’exportation de leurs produits. D’ailleurs, votre solution peut aussi contribuer à améliorer le modèle économique de leur propre entité.

Pour convaincre ces incubateurs d’entreprise, il est préférable de s’entourer des meilleurs talents. Notez aussi que le responsable du projet n’est pas forcément la personne idéale pour défendre l’idée face aux managers. L’objectif est de convaincre pour obtenir une levée de fonds. En conséquence, choisissez les bonnes ressources face à chaque défi sur votre chemin.

Essayer le financement participatif

Si vous n’êtes pas en phase avec les voies formelles de financement de projet, vous pouvez aussi explorer les méthodes de financement participatif. Cette option est encore plus adaptée pour les jeunes entreprises technologiques afin de récolter des fonds de généreux donateurs qui croient en l’avenir du projet.