Comment savoir si vos plaquettes de frein sont usées ?

Essentielles au système de freinage, les plaquettes de freins sont pourtant sujettes à l’usure. Le mouvement des roues est ralenti lorsqu’elles pincent les disques, exposant ainsi les personnes à bord du véhicule à des risques importantes. Dans cet article, vous trouverez des informations utiles qui vous permettront de reconnaître le moment où il faut changer ses plaquettes.

Le mode de fonctionnement du dispositif de freinage

Les plaquettes de frein font partie d’un système de freinage global. Il faut donc saisir leur mode de fonctionnement pour savoir à quel moment procéder à un changement. Les roues qui tournent simultanément sont situées sur le même axe que le disque. Quant aux plaquettes, elles sont soudées au dispositif par le biais de l’étrier. Le freinage soumet l’étrier à une pression qui compresse les plaquettes et les déplace en direction du disque. Au fil du temps, cette pression finit par entraîner un frottement contre le disque. Celui-ci tournera alors plus lentement provoquant également un ralentissement de mouvement au niveau des roues. Le véhicule aura alors du mal à rouler correctement. L’unique solution est alors le changement de plaquettes de frein : une démarche qui donnera une plus grande longévité à votre voiture.

Les principaux signes d’usure

Il existe diverses approches permettant de conclure que les plaquettes doivent être remplacées :

  • Les témoins d’usure sont allumés : Il n’est pas rare que les plaquettes de frein soient équipées d’un voyant. Ce témoin renseigner le conducteur sur l’état de ces pièces automobiles. En cas d’usure, les plaquettes touchent le disque provoquant un courant qui allume le témoin. Un affichage sur le tableau de bord apparait. Il doit être interprété comme un signe d’urgence pour changer les plaquettes.
  • Il n’y a pas de témoin d’usure : Certains véhicules ne sont équipés de ce témoin. Dans ce cas, il faudra vérifier soi-même en soulevant la roue. En revanche, si vous avez des jantes dans un matériau transparent comme l’alliage, vous pouvez effectuer ces vérifications sans devoir enlever la roue.
  • Le disque est mordu par les plaquettes : Logées dans l’étrier, les plaquettes sont introduites dans le disque. Chaque roue comporte une plaquette : une première à droite et une seconde à gauche. Si l’une d’entre elles laisse apparaitre des signes d’usure, le jeu de plaquettes sera moins précis et le freinage moins efficace. Vous devez alors procéder à un remplacement afin de garantir un fonctionnement sécurisé à votre véhicule.

Comment reconnaitre une plaquette usée ?

Identifiez la garniture de la plaquette située sur dans le support. Ce composant est l’élément qui assure le frottement contre le disque et l’action du freinage. En cas d’usure, la voiture ne freine pas. Nous allons donc effectuer une étude comparative entre une plaquette usée et une autre neuve. Commencez par identifier la garniture puis mesurez sa taille. Celle-ci doit correspondre à 3 mm au minium. Si les mesures sont inférieures à ce chiffre, vous devez remplacer la garniture.

Il est important d’utiliser les outils adéquats pour obtenir des mesures précises. L’entretien des véhicules implique un contrôle technique durant lequel les professionnels utilisent des équipements qui ne permettent pas de mesure l’usure mais la capacité du freinage : 2 approches complètement différentes. Un contrôler technique peut être obligatoire même si les plaquettes de freins présentent une valeur de 4 mm. Il est donc primordial de réaliser des vérifications visuelles et de noter les conclusions de cette inspection dans le carnet d’entretien. Très souvent, le contrôle technique n’est pas réclamé alors que les plaquettes peuvent se détériorer au bout de quelques mois.

Fabriquée à partir de la fibre de verre, les nouveaux modèles de plaquettes sont plus rapidement sujettes à l’usure, contrairement aux plus anciennes dont le matériau de fabrication est l’aimante. La référence pour rouler dans de bonnes conditions est de 70 mille km pour les plaquettes arrière et 30 mille km. Voilà pourquoi les voitures les plus modernes présentent un freinage plus précis en avant qu’à l’arrière.

Conclusion : La meilleure manière pour vérifier l’état des plaquettes de freins est de soumettre votre véhicule à un contrôle régulier. Le professionnel observera le niveau de liquide de frein, s’assurera du bon fonctionnement de la durite de frein et vous indiquera quelles pièces choisir. Il vous communiquera alors ses conclusions et vous informera s’il est nécessaire de procéder à des remplacements. Les sessions de contrôle doivent être plus rapprochées si vous possédez une voiture d’occasion puisque le risque de détérioration des pièces automobiles sont plus grands.