Conseils pour voyager en toute sécurité pendant la grossesse

L’un des derniers voyages avant que la famille ne s’agrandisse approche, non ? Le miracle de la vie est une raison de se réjouir et vous apprécierez vos futurs voyages en famille autant, sinon plus, que maintenant. Cependant, à ce moment-là, il faut se concentrer sur la préparation de votre voyage, et c’est pourquoi on vous propose une série de conseils pour voyager en toute sécurité pendant la grossesse. Un moment aussi spécial nécessite un aménagement sûr qui transmet le calme. En cas de doute, on vous rappelle que vous pouvez toujours contacter un spécialiste. On vous souhaite un bon voyage en famille !

Est-ce dangereux de voyager pendant la grossesse ?

Le voyage n’est absolument pas contre-indiqué durant la grossesse à partir du moment où celle-ci se déroule normalement, sans problématique particulière. En revanche, voyager est déconseillé aux femmes qui ont une grossesse dite « à risque » (hypertension, diabète), une grossesse multiple ou qui sont en menace d’accouchement prématuré. Dans ces cas précis, il est important de se ménager et de pouvoir être prise en charge rapidement, ce qui ne facilite pas le voyage. Dans tous les cas, le premier réflexe à avoir si vous voulez voyager pendant votre grossesse est de prendre rendez-vous avec votre médecin, gynécologue ou sage-femme. Cette consultation sera l’occasion de faire le point sur votre état de santé et celui de votre bébé mais également d’échanger sur les activités que vous envisagez de pratiquer pendant votre voyage.

Le deuxième trimestre de la grossesse est la période la plus adaptée pour voyager. En effet, le risque de fausse couche est réduit par rapport au premier trimestre, les nausées sont plus rares et vous avez encore suffisamment d’énergie. Au troisième trimestre, voyager devient plus fatiguant et il est recommandé de choisir une destination proche de chez soi et des activités tournées vers la détente.

Si le voyage pendant la grossesse est tout à fait possible, il faut veiller à suivre certains principes pour que tout se passe bien. Même si vous ne ressentez pas de fatigue, allégez vos activités et ralentissez le rythme pour profiter pleinement de ce voyage. Si vous le pouvez, évitez de vous déplacer pendant les périodes de fortes chaleurs et, quel que soit le moyen de transport que vous avez choisi, buvez régulièrement, mangez léger et privilégiez le port de vêtements amples dans lesquels vous vous sentez bien.

Bien choisir le moment et la destination du voyage pendant la grossesse

Au cours des premiers mois, vous pouvez vous sentir trop fatigué ou avoir des nausées pour faire et apprécier de longs voyages. En règle générale, le meilleur moment pour voyager pendant la grossesse est le deuxième trimestre (13 à 26 semaines). Au cours du troisième trimestre, vous devez vérifier avec votre médecin qu’il n’y a pas de risque de naissance prématurée. Au moment de choisir votre destination, tenez compte avant tout du facteur climatique (pas de chaleur ou de froid excessif) et optez pour des transports et des logements climatisés. Les endroits proches de la nature seront bénéfiques pour votre grossesse.

Consultez votre médecin avant de voyager

Avant de procéder à l’emballage, obtenez l’autorisation explicite de votre médecin. Ce simple geste vous permettra de voyager l’esprit tranquille. Toutes ces informations seront utiles pour obtenir l’avis médical le plus approprié. C’est également le bon moment pour savoir si vous devez vous faire vacciner pour certaines destinations. Se connaître, connaître ses symptômes et les meilleurs moyens de les atténuer sera une autre garantie pour vos vacances.

Les moyens de transport pendant la grossesse

Le mode de transport que vous choisissez doit rendre votre voyage plus fluide et plus sûr. Si vous prenez l’avion, demandez à l’avance si vous pouvez voler pendant votre grossesse. Il existe des compagnies aériennes dont le règlement intérieur limite les périodes pendant lesquelles vous pouvez voyager et/ou exige la présentation de documents tels qu’un certificat médical. Lorsque vous voyagez en avion, on vous recommande d’opter pour un embarquement prioritaire, un siège côté couloir pour pouvoir vous lever facilement, de ne pas vous priver d’aller aux toilettes, de vous étirer et de vous hydrater. Les croisières sont une excellente option pour voyager pendant la grossesse, notamment parce qu’elles vous permettent de vous reposer quand vous le souhaitez et de bénéficier de toutes sortes de services à portée de main.

Parmi les moyens de transport terrestres, le train est celui qui vous offrira une plus grande liberté de mouvement pendant le voyage, bien qu’il soit recommandé de faire attention à une éventuelle trépidation et de marcher avec un soutien. La voiture est recommandée pour des trajets plus courts, en portant toujours une ceinture de sécurité et en faisant des arrêts au moins toutes les 2 heures. De tous les moyens de transport possibles, le bus sera le moins recommandé pendant la grossesse car il offre moins de facilités. Si vous en avez besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide pour déplacer vos bagages ou pour vous déplacer.

Examen de l’assurance voyage pour les femmes enceintes

Pour voyager en toute sécurité pendant votre grossesse, il est aussi utile que rassurant d’avoir une assurance voyage qui couvre tout ce qui peut arriver pendant la grossesse, y compris les soins médicaux à l’étranger ou la possibilité d’une évacuation médicale. Il est également utile d’avoir les coordonnées de médecins spécialistes de la destination de votre voyage et, si possible, parlant la même langue.

Profitez de cette nouvelles étape de votre vie en voyageant

Préparez un voyage paisible qui vous permettra de profiter de quelque chose d’aussi beau que la création d’une nouvelle vie. Découvrez la meilleure gastronomie de votre destination, contemplez des paysages magnifiques et profitez de la bonne compagnie. Tous les moments sont bons pour recevoir de l’affection, et celui-ci, encore plus. Préparez un kit avec tout ce dont vous avez besoin pour voyager pendant la grossesse, gardez ces conseils à l’esprit et vous ne manquerez de rien lors de votre prochaine aventure.

Choisir sa destination selon son stade de grossesse

Où partir en vacances au premier trimestre de grossesse ?

Au début de votre grossesse, vous pouvez vous sentir fatiguée et d’avoir des nausées ou au contraire, en pleine forme. À vous d’adapter vos vacances en fonction de votre état physique. Essayez de limiter les longs trajets en voiture qui maltraitent votre dos, favorisent les contractions précoces et les risques de fausse-couche. Pour le reste, veillez à ne pas porter des choses lourdes, à ne pas vous exposer à des chaleurs trop fortes et à ne pas forcer physiquement. Certaines destinations sont également à écarter et notamment celles où vous pouvez avoir des doutes sur la qualité et la fraîcheur de la nourriture locale.

Où partir en vacances au second trimestre de grossesse ?

Si vous êtes en bonne santé, que vous n’attendez pas de jumeaux et que votre médecin ne vous a donné aucune contre-indication, il est idéal de planifier votre voyage entre la 16ème et la 28ème semaine de grossesse. Après le premier trimestre, le risque de fausse couche diminue énormément et vous êtes encore en forme avant le troisième trimestre souvent plus éprouvant. Au deuxième trimestre de grossesse, à vous le farniente, la marche, la nage, les visites.

Où partir en vacances au troisième trimestre de grossesse ?

A partir du troisième trimestre, la fatigue commence à se faire sentir. Préférez les séjours propices à la détente et choisissez votre logement à proximité d’une maternité ! Dès le 8ème mois de grossesse, il est préférable de rester près du lieu où votre accouchement est prévu.

Choisir sa destination selon ses envies

Vacances enceinte : partir à la mer

La mer et la piscine sont idéales pendant la grossesse. Vous pouvez pratiquer la natation tout au long des 9 mois, tant que votre col de l’utérus n’est pas entrouvert. Nager allège votre corps et aide à assouplir vos articulations et prépare votre périnée à l’accouchement. Attention cependant à ne pas trop vous fatiguer en nageant trop loin ou trop vite et veillez à la température de l’eau qui ne doit pas être trop froide. Si la natation est très bénéfique pendant la grossesse, les sports nautiques tels que le surf, la plongée, la planche sont à proscrire. Si vous choisissez une destination balnéaire pour vos vacances, pensez aussi à la thalasso prénatale !

Vacances enceinte : partir à la montagne

La montagne est aussi un très bon choix de destination pour se mettre au vert en attendant bébé. Profitez-en pour vous ressourcer, vous balader et profiter de la nature pendant ces vacances bien méritées. Si vous êtes adeptes des randonnées, limitez les efforts et attention à ne jamais monter à plus de 2000 mètres d’altitude pour préserver l’oxygénation de bébé. Et quel que soit le stade de votre grossesse, oubliez les activités trop sportives et casse-cou types VTT, escalade, spéléologie.

Vacances enceinte : partir à l’étranger

Quant à partir à l’étranger, c’est tout à fait possible mais renseignez-vous bien sur les maladies contre lesquelles vous devez vous prémunir avant de partir car certains vaccins sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin. Il est aussi conseillé de ne pas dépasser 4 fuseaux horaires. Une fois sur place, faites particulièrement attention aux moustiques, à l’alimentation locale et à l’eau que vous boirez toujours en bouteille !

Voiture, avion, train : quel moyen de transport privilégier ?

Voyager pendant la grossesse nécessite de prendre certaines précautions, notamment par rapport au transport choisi. Que ce soit la voiture, l’avion ou le train, il est important de connaître les avantages et les inconvénients de chacun.

La voiture

Si vous voyagez en voiture pendant votre grossesse, limitez au maximum les longs trajets et ne roulez pas plus de 300 kilomètres par jour. Cédez le volant et privilégiez le siège passager à l’avant. Il vous sera plus facile de le reculer pour allonger vos jambes et bénéficier de davantage de confort. La ceinture de sécurité peut vite être gênante lorsqu’elle est mal positionnée : placez-la entre les seins et sous le ventre, au niveau du bassin. Pour être encore plus à l’aise, vous pouvez éventuellement porter une ceinture de grossesse.

Arrêtez-vous régulièrement, au minimum toutes les deux heures, pour faire des pauses de vingt minutes : marchez, dégourdissez-vous les jambes, étirez-vous et prenez quelques bouffées d’air frais avant de reprendre la route. Dans la voiture, méfiez-vous de la climatisation. Si elle est plus que bienvenue en cas de températures élevées, elle peut aussi être à l’origine d’un « coup de froid ».

L’avion

Prendre l’avion pour voyager inquiète parfois les femmes enceintes. Il est pourtant autorisé jusqu’au septième mois de grossesse révolu voire même plus tard selon les compagnies aériennes. Chaque compagnie aérienne applique sa propre réglementation à ce sujet donc renseignez-vous en amont. En cas de doute, demandez un certificat de non contre-indication à la personne qui assure le suivi de votre grossesse.

Dans l’avion, choisissez de préférence une place située côté couloir pour pouvoir vous déplacer plus facilement durant le vol. Le risque de thrombose veineuse (phlébite) étant plus élevé pendant la grossesse, il est conseillé aux femmes enceintes de porter des chaussettes ou des bas de contention pour faciliter le retour veineux et limiter la stagnation du sang dans les membres inférieurs. N’hésitez pas à retirer vos chaussures et à bouger régulièrement vos jambes pour éviter les sensations désagréables de lourdeur et de gonflement. Si besoin, emportez une crème pour lutter contre les jambes lourdes.

Le train

Pour voyager pendant la grossesse en toute sérénité, le train est sans doute le moyen de transport le plus adapté. Plus fiable et moins fatiguant, il présente moins de risques de provoquer des contractions et permet de se déplacer aisément. Si cela est possible, installez-vous plutôt au milieu du wagon pour réduire au maximum les secousses. Comme pour l’avion, choisissez une place côté couloir, cela sera plus agréable pour vous mais également pour votre voisin.

Administratif : un détail qui a son importance

On l’oublie parfois mais voyager pendant la grossesse nécessite de vérifier certains points administratifs. Pour éviter toute mauvaise surprise et faciliter la prise en charge en cas de problèmes, il est indispensable de glisser dans la valise votre dossier médical complet ainsi que les ordonnances établies durant le suivi de votre grossesse. Si vous voyagez dans un pays étranger, il peut être intéressant de faire traduire certains éléments essentiels afin de limiter les incompréhensions avec les médecins.

Si vous voyagez dans l’espace de l’Union Européenne, faîtes une demande de carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre caisse de rattachement au minimum deux semaines avant votre départ. Vous êtes ainsi assurée d’être remboursée de vos éventuels frais médicaux en-dehors de la France. Enfin, vérifiez votre contrat d’assurance et/ou de rapatriement afin d’être certaine que la grossesse ne constitue pas un frein à votre prise en charge, quelle que soit votre destination. Si ce n’est pas le cas, contactez votre assureur pour effectuer les démarches nécessaires.