Santé : les 4 secrets de la longévité au Japon

Les Japonais sont réputés pour avoir une longue espérance de vie. D’après le Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales nippon, le nombre de centenaires a atteint 86 510 en 2021. Comment font-ils pour vivre aussi longtemps ?

1. Une alimentation saine

Les Japonais sont stricts en ce qui concerne leur mode d’alimentation. Il s’agit de leur premier secret de longévité. Ils mangent essentiellement de la nourriture japonaise saine et sans traitement. Dans leur menu figurent : le riz, le poisson, les légumes et la viande. Il faut noter que le Japon est un archipel de 1650 îles et ses habitants sont de grands consommateurs de poisson. Selon le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche du Japon, le taux de consommation annuelle de poissons et de fruits de mer dans ce pays est de 23 kg/personne contre 22,3 kg au niveau mondial. Le poisson est leur première source de protéines, avec la viande. Ils sont aussi exigeants en ce qui concerne la qualité de leurs aliments. Les Japonais les sélectionnent rigoureusement afin de ne consommer que les meilleurs. Ils privilégient la graisse végétale à la graisse animale et utilisent de l’huile de colza ainsi que de l’huile de noix. Ils misent surtout sur l’oméga 3. Ils adoptent, par ailleurs, un mode de cuisson particulier pour préserver les apports nutritifs de ce qu’ils mangent. C’est le cas de celui des sushis. Le poisson est cuit à la vapeur.

2. Une alimentation modérée et responsable

Les Japonais ne mangent pas jusqu’à satiété, ils s’arrêtent de manger dès qu’ils sentent que leur ventre est sur le point se remplir. Ce mode d’alimentation est surtout pratiqué dans la région d’Okinawa où la phrase « hara hachi bun me » est populaire. Elle signifie : « la modération est le médicament ». En plus de leur permettre de garder la santé, cette modération contribue à l’augmentation de leur espérance de vie. Au Japon, les hommes peuvent vivre en moyenne jusqu’à 81,1 ans et les femmes à 87,1 ans. Les Canadiens sont aussi réputés pour vivre longtemps, mais leur espérance de vie est plus courte : 84,7 ans pour les femmes et 73,2 ans pour les hommes. En plus d’être modéré, le mode d’alimentation des Japonais est responsable. Ils prennent le temps d’apprécier chaque bouchée lorsqu’ils mangent. Ils s’éloignent de tout ce qui peut les empêcher de se concentrer sur leur repas comme la télé.

3. Une alimentation à base de riz, d’épices, d’algues, de poissons et de thé

Au pays du soleil levant, la population puise leur énergie dans le riz. Ce féculent assure leur apport en sucre complexe, car il est riche en amidon. Il le consomme sous forme de riz complet qui contient une grande quantité de fibres, de protéines végétales, de minéraux et de fibres. Les Japonais s’approvisionnent en protéine dans les poissons notamment crus. Ainsi, ils les préparent de différentes façons : en sushi et en sashimiPour réussir leur plat, les Japonais utilisent des épices, des sauces et des assaisonnements divers. Ils disposent d’une sauce qui fait leur renommée : le wasabi. En plus de lever le goût des aliments, il facilite la digestion. La sauce soja, le vinaigre de riz, les piments et le gingembre sont d’autres ingrédients qui donnent de la saveur à la cuisine japonaise. Les algues prolongent cette liste des aliments préférés des Japonais. Elles sont présentes dans de nombreuses recettes. Le Nori est le plus populaire d’entre elles. Elle est riche en calcium avec une teneur égale à 5 fois supérieure à celle du lait et en fer avec une teneur : 7 fois plus élevée que celle des épinards. Cette algue entre dans la préparation des makis.

4. La maîtrise des émotions négatives

Le secret de longévité des Japonais ne se résume pas à l’adoption d’un mode d’alimentation saine et contrôlée. Il s’étend dans leur mode de vie. La zen attitude tient son origine du bouddhisme. Les Japonais accordent une place importante au « Zen » ou « Chàn », qui signifie quiétude et méditation. Il leur permet de gérer leurs émotions négatives. D’après des études menées par un scientifique japonais de l’université d’Osaka, la majorité d’entre eux gardent leur faculté mentale en vieillissant. Cette même étude montre que les personnes les plus solides sont celles qui s’ouvrent au monde. Elles sont curieuses et extraverties. Les Japonais sont également très actifs malgré qu’ils avancent en âge. Les plus jeunes soutiennent les plus âgés afin de les aider à vivre pleinement leur vieillesse et ne pas sombrer dans l’oisiveté. Par ailleurs, leur système de santé leur est favorable. Au Japon, les séniors accèdent facilement aux soins dont ils ont besoin.