Quand le Tour de France nous redonne le goût de faire du vélo en France

Tour de France

Publié le : 27 juillet 20225 mins de lecture

Le retour des beaux jours, les vacances ou encore le Tour de France auront peut-être réveillé chez vous l’envie de reprendre le vélo. Toutefois, si vous n’êtes pas un grand sportif, il est recommandé de prendre quelques précautions avant de vous lancer à l’assaut des routes ou des chemins balisés. Vous trouverez, dans le texte ci-dessous, toutes les informations pour une reprise réussie !

Une activité bénéfique pour la santé

Vous craignez de manquer de motivation pour vous remettre en selle ? Pour retrouver du courage, il suffit simplement de vous rappeler combien le vélo est bénéfique pour la préservation de votre bonne santé !

Une telle activité vous permettra d’entretenir de nombreux muscles tout en stimulant vos capacités cardiaques et respiratoires. De nombreuses études ont de plus démontré une action favorable limitant l’apparition de pathologies telles que l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité ou encore certains cancers. Notez également que ce sport d’endurance favorisera la perte de poids. Ainsi, une heure de pratique à intensité moyenne vous permettra de brûler entre 300 et 400 calories.

Comme d’autres sports d’endurance, le vélo va inciter le corps à augmenter sa production d’endorphine. Cette hormone stimule le bien-être. Par conséquent, pédaler régulièrement vous aidera à lutter efficacement contre le stress et limitera le risque de dépression.

Vous avez envie d’avoir toutes les informations au sujet de la prochaine étape du Tour ? Connectez-vous alors sans plus attendre au site francetelevisions.fr !

Vérifier l’état du vélo

Cela fait plusieurs mois (voir plusieurs années) que votre vélo dort au garage ? Avant de reprendre la route, il serait alors préférable de vérifier son état général. Dans de telles circonstances, vous devrez certainement regonfler les pneus. Si vous constatez un taux d’usure avancé, n’hésitez pas à les remplacer, ainsi que les chambres à air et les fonds de jante.

Concentrez également une grande attention aux éléments composant la transmission. Vérifiez les dérailleurs avant et arrière, ainsi que l’état de la chaîne. Veillez également à nettoyer et à lubrifier l’ensemble ! Assurez-vous enfin que toutes les vitesses passent correctement.

Penser à s’équiper

Il n’y a pas que le vélo qu’il faudra équiper. Le cycliste doit également porter des tenues adaptées à sa pratique. Ainsi, si vous circulez sur des routes ouvertes à la circulation, veuillez porter des tenues réfléchissantes afin d’être bien visible des autres usagers. Bien évidemment, ces tenues devront aussi être adaptées aux conditions climatiques ! En cas de températures froides, veillez à bien vous couvrir, notamment le haut du corps qui sera moins sollicité.

Enfin, il est indispensable de s’équiper d’une gourde et de barres énergétiques qui vous éviteront de connaître la fringale ! Petite astuce pour les sorties longues, vous pourrez procéder au remplissage de la gourde dans n’importe quel petit village en vous rendant directement au cimetière.

Une reprise progressive

Bien évidemment, après une longue période d’inactivité physique, vous ne pourrez pas prétendre au titre de vainqueur du Tour de France 2022 ! Vos objectifs seront logiquement bien moins élevés. Pour votre première sortie, préférez rouler sur une route peu fréquentée ou même sur un chemin. Pour préserver votre motivation, sélectionnez un lieu que vous aimez ou que vous tenez absolument à découvrir.

Votre objectif, pour cette première séance, sera de pédaler durant au moins trente minutes à intensité moyenne. Cela peut sembler peu, mais gardez bien en tête qu’il s’agit avant tout d’une reprise. L’objectif n’est pas ici de battre des records, mais plutôt d’éviter toute blessure physique. Une fois cette première sortie effectuée, patientez quelques jours afin d’étudier les effets sur votre corps. L’apparition de courbatures est une bonne chose ! Elle signale simplement que certains de vos muscles avaient perdu l’habitude d’être autant sollicités. Pour les sorties suivantes, n’hésitez pas à augmenter la durée de l’effort et cherchez à augmenter progressivement son intensité. N’oubliez pas non plus de rester constamment à l’écoute de votre corps !

Les principaux pièges à éviter

Vous souhaitez faire du vélo dans de bonnes conditions et sans vous mettre en danger ? Voici les principales erreurs à éviter :

  • Vouloir rouler sur des terrains difficiles avec une mauvaise condition physique
  • Vouloir doubler à tout prix un autre cycliste
  • Oublier de s’hydrater régulièrement (ne pas attendre d’avoir soif)
  • Sous-estimer l’importance de l’entretien du vélo
  • Se lancer sur les routes sans téléphone et sans pièce de rechange
  • Investir dans un vélo inadapté à votre niveau de pratique
  • Rouler avec d’autres pratiquants qui n’ont pas le même niveau que le votre


Pièces pour Hors-Bord : lesquelles changer régulièrement sur un moteur Suzuki ?
Apprendre à faire du vélo lorsqu’on est adulte, c’est possible ?

Plan du site